Logo

Bienvenue sur le site officiel

Pour poursuivre votre visite, vous devez avoir l'âge légal autorisé pour acheter ou consommer de l'alcool. S'il n'existe pas de législation à cet égard dans votre pays, vous devez être âgé de 18 ans au moins.

Entrer

Les millésimes d’or - Champagne Vranken
Logo Vranken

Bienvenue sur le site officiel

Pour poursuivre votre visite, vous devez avoir l'âge légal autorisé pour acheter ou consommer de l'alcool. S'il n'existe pas de législation à cet égard dans votre pays, vous devez être âgé de 18 ans au moins.

Entrer

Pour un confort optimal de navigation nous vous invitons à basculer votre appareil en mode portrait.

Les millésimes d’or

Une collection privée unique au monde,

signée Paul-François Vranken

Maison du bel ouvrage, écrin des savoir-faire ancestraux, la Villa Demoiselle abrite dans ses caves un précieux trésor : la plus grande collection de millésimes du XIXe au XXIe siècle.

Paul-François Vranken dévoile aujourd’hui aux amateurs éclairés près de 300 000 bouteilles, uniques au monde : « 46 millésimes d’or » constituent l’exceptionnelle vinothèque. Le conservateur de la collection garantit la qualité de chacun des flacons.

« J’ai attendu plus de trente ans pour les dévoiler. Il s’agit là d’une volonté historique, c’est un respect pour ces grandes maisons qui ont toujours élaboré de grands vins. Nous avons des trésors. Il faut les montrer. Si le côté festif du champagne est connu partout dans le monde, les vieux millésimes, eux, sont exceptionnels. »

Paul-François Vranken

Un rêve
de collectionneur

« Si une accumulation reflète une vie, la qualité de cette accumulation reflète la qualité de cette vie. »

Lawrence Weiner

Le billet du conservateur

« L’esprit vif et léger, tranchant ou aimable, la marque indiscutable de l’esprit français s’accorde à l’esprit pétillant du champagne qui peut s’étoffer de richesse, de générosité et de complexité comme dans les formidables millésimes que constituent la collection de Paul-François Vranken « Les Millésimes d’Or ». La nature n’offre à chaque siècle que quelques millésimes exceptionnels gagnants simultanément dans tous les vignobles de France : ces années sont uniques.

Ainsi sont 1929, 1945, 1947, 1990… Flacons de rêve, ils suscitent les convoitises, le désir et quelquefois aussi les regrets de ceux qui les ont laissés passer. Dans le verre, ces vins magnifiques rayonnent tel le Roi Soleil. Complexité et finesse, élégance et puissance, magnanimité et sensibilité, raffinement et sophistication. Les émotions sont immenses, le plaisir rarement égalé. Puis viennent les années exceptionnelles qui peuvent différer selon les régions viticoles mais qui, en Champagne, ont su marquer les esprits et les papilles de souvenirs merveilleux.

Millésimes
d’or

Le rêve d’un collectionneur,

« Je suis un amateur… Un amateur éclairé certes, qui aura consacré la plus grande partie de sa vie à sa Champagne, celle que j’aime depuis toujours et pour laquelle je ne cesserai de rêver à ce qu’il y a de mieux. Mes champagnes me ressemblent, mon style est perceptible.

Dès 1978, j’ai fait évoluer le goût du champagne en supprimant l’esprit de cognac de leur élaboration, je les ai voulu frais, légers. En 1985, je leur ai offert un flacon d’exception, la cuvée Demoiselle, pour parer mes cuvées brut de la même élégance que les cuvées de prestige.

Avec la cuvée Diamant signée Vranken, la bouteille spéciale est devenue une bouteille d’exception. Aujourd’hui, je fais mien cet adage : rien ne demeure que ce qui change. Alors les champagnes Vranken deviennent la Maison du Millésime. Porteurs d’une idée nouvelle : offrir aux amateurs, aux esthètes, la quintessence de notre savoir-faire, le résultat de l’alchimie merveilleuse entre le remarquable travail du Chef de Cave et l’inexorable force de Dame Nature.

Un temps, vins d’exception, aujourd’hui, avec le champagne Vranken, les millésimes deviennent fougueux, porteurs de rêve et d’émotion. Avec la Maison du Millésime, l’excellence entre dans le quotidien. Les champagnes Vranken se parent des couleurs du temps et de la vie pour interroger notre mémoire et offrir le meilleur d’une année aux amoureux des belles choses. »

Paul-François Vranken

Le billet
du conservateur